L’ostéopathie est une thérapie manuelle centrée sur le patient et la santé. Elle est guidée par des principes concernant le patient dans son ensemble. Le corps est une unité fonctionnelle d’autorégulation dans laquelle la fonction et la structure sont liées entre elles, et les tissus sains nécessitent une bonne circulation de tous les fluides corporels.

Une palpation qualifiée et une connaissance approfondie de l’anatomie, de la physiologie et de la biomécanique guident l’ostéopathe afin d’évaluer et de rétablir l’équilibre au sein et entre tous les systèmes du corps ; musculo-squelettique, cardiovasculaire, neurologique, crânien et viscéral.

Dans la santé, le corps cherche à maintenir un équilibre au sein et entre ces systèmes. L’ostéopathe utilise un large éventail d’approches manuelles pour diminuer et résoudre les tensions, le stress et le dysfonctionnement dans toutes les zones du corps. L’objectif est de supprimer les restrictions vasculaires, nerveuses et biomécaniques afin de soutenir le mécanisme naturel d’autoguérison par la promotion de l’autorégulation.

Dr Andrew Taylor Still, le père de l’ostéopathie, nous a présenté l’ostéopathie en tant que science, un art et une pratique manuelle dans les années 1870. Dissuadé par ses méthodes conventionnelles suite à une épidémie de méningites mortelle, il développa une approche manuelle axée sur le patient. Depuis, de nombreux ostéopathes ont contribué leurs travaux à l’avancement de l’ostéopathie en tant que science et application de ses principes.

Il existe deux courants en ostéopathie reconnus internationalement dont un est médecin  et chirurgien ostéopathe, et l’autre est l’ostéopathe manuel.

Il est rare de retrouver dans le monde un pays, comme le Canada, où les deux branches d’ostéopathes sont représentées dans plusieurs de ses provinces. À l’heure actuelle, le flux médical des médecins et chirurgiens ostéopathes relève de la législation et du permis d’exercice des différents collèges provinciaux de médecins et chirurgiens.

Les associations provinciales regroupent les ostéopathes et la fédération canadienne des ostéopathes (FCO), à son tour, regroupe et représente ces associations provinciales à l’échelle nationale. À l’échelle internationale, la FCO maintien son affiliation comme membre de l’organisme international « Osteopathic International Alliance » (OIA). L’objectif de OIA est de voir à l’avancement de la pratique manuelle de l’ostéopathie et de l’ostéopathie médicale à travers le monde.

La pratique date des médecins ostéopathes au Canada du tournant du siècle dernier. Malgré un faible nombre de médecins- ostéopathes, ils ont obtenu des droits de pratique médicale des facultés de médecins diplômés aux États-Unis par l’American Osteopathic Association (AOA). Par conséquent, dans certaines provinces, le titre « ostéopathe » est réservé aux diplômés des collèges de médecine américaine seulement. En raison du nombre croissant de praticiens de l’ostéopathie manuelle au Canada, les gouvernements provinciaux ont de plus en plus besoin de reconnaitre les deux branches de l’ostéopathie.

En 1981, un ostéopathe Français a introduit l’ostéopathie au Canada en mettant sur pied le premier collège d’enseignement traditionnel de l’ostéopathie manuelle à Montréal, au Québec. Le collège d’études ostéopathique de Montréal (CEO) mis en place une succursale à Toronto en 1992, à Halifax en 2002, et à Vancouver en 2004. Depuis, un certain nombre d’établissement en enseignement de l’ostéopathie indépendant ont été établis partout au Canada.

L’ostéopathie a ensuite ouvert des succursales à Toronto en 1992 et à Halifax et à Vancouver en 2002 et 2004 respectivement. Depuis, un certain nombre d’établissements d’ostéopathie indépendants ont été implanté partout au Canada.